Western Movies - Saloon Forum

Vallée Ardente - Les portes de l'enfer - Hellgate - 1952

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!

Vallée Ardente - Les portes de l'enfer - Hellgate - 1952

Messagepar metek le 25 Déc 2009 21:20

Image

Hellgate 1952 Vallée Ardente - Les Portes de l'Enfer - Charles Marquis Warren

Western Noir et Blanc durée:87 min. Compagnie: Lippert Pictures

Acteurs:
Avec Sterling Hayden, Joan Leslie, Ward Bond, James Arness, Peter Coe, John Pickard, Robert J. Wilke, James Anderson, Richard Emory, Dick Paxton, William Hamel, Marshall Bradford, Sheb Wooley

Synopsis:
Un homme faussement accusé de trahison pour le compte des confederés est condamner a purgé une peine de prison dans des cavernes ou les conditions sont deplorables, il tenteras a plusieurs reprises de s'evader. les prisonniers du au mauvais conditionnement commence a etre atteind de la peste..........

bon western ou Hayden et Arness se trouve dans la meme cellule et se deteste, par dessus tout Bond (gardien de prison) les detestes tous les deux, un film plein d'action ou des prisonniers risquent de se faire descendre a chaque fois qu'ils s'evadent ou s'ils s'evadent alors n'echappent pas aux indiens dans le desert. Bonne interpretation de Hayden!
Film a ne pas manquer!

J'ai 10/10 :wink:



Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image










Image
Avatar de l’utilisateur
metek
Grand Sachem
Grand Sachem
 
Messages: 11551
Inscription: 17 Aoû 2005 21:50

Re: Vallée Ardente - Hellgate - 1952 - Charles Marquis Warren

Messagepar metek le 25 Juil 2010 2:54

L'affiche Belge! :beer1:

Image
Avatar de l’utilisateur
metek
Grand Sachem
Grand Sachem
 
Messages: 11551
Inscription: 17 Aoû 2005 21:50

Re: Vallée Ardente - Hellgate - 1952 - Charles Marquis Warren

Messagepar U.S. Marshal Cahill le 26 Déc 2011 17:35

il serait prévu en dvd zone 2 en France en 2012...

en attendant, le visuel du dvd espagnol
Image
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
U.S. Marshal Cahill
Lawman
 
Messages: 18025
Inscription: 12 Nov 2008 18:48
Localisation: au dessus de Strasbourg

Re: Vallée Ardente - Hellgate - 1952 - Charles Marquis Warren

Messagepar chip le 27 Déc 2011 10:09

Avec sur la jaquette, une photo de Hayden dans " Asphalt jungle". On espère plus de sérieux pour l'édition française.
Avatar de l’utilisateur
chip
Grand Sachem
Grand Sachem
 
Messages: 4868
Inscription: 21 Aoû 2004 13:54

Re: Vallée Ardente - Hellgate - 1952 - Charles Marquis Warren

Messagepar CALLAHAN65 le 11 Fév 2012 9:13

chip a écrit:Avec sur la jaquette, une photo de Hayden dans " Asphalt jungle". On espère plus de sérieux pour l'édition française.

Je vois qu'il n'y a pas qu'en France que les jaquettes ne sont pas parfaite. :wink:
Avatar de l’utilisateur
CALLAHAN65
Chasseur de primes
Chasseur de primes
 
Messages: 391
Inscription: 16 Juil 2011 9:42
Localisation: GRAND OUEST. AUX CONFINS BRETAGNE-PAYS DE LOIRE.

Re: Vallée Ardente - Hellgate - 1952 - Charles Marquis Warren

Messagepar U.S. Marshal Cahill le 16 Mar 2012 20:06

le dvd qui sortira le 2 mai 2012 icongc1
Image
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
U.S. Marshal Cahill
Lawman
 
Messages: 18025
Inscription: 12 Nov 2008 18:48
Localisation: au dessus de Strasbourg

Re: Vallée Ardente - Hellgate - 1952 - Charles Marquis Warren

Messagepar lasso le 26 Mai 2012 14:13

Le film vient d'être livré avant hier et j'avais hâte à le visionner. La qualité des images est très bonne. Sterling Hayden est formidable dans
son rôle de prisonnier injustement condamné. Sa façon de s'exprimer est étonnante et passionnante. Ward Bond comme chef gardien des
prisonniers, laissant jouer sa haine envers les prisonniers guerillas, est presque sadique. Les difficiles conditions qui existent dans la prison sont
bien mis en scène. L'impossibilité de fuir est accentuée par la troupe d'indiens Pima, très féroces et payés pour ramener les prisonniers, morts ou vif.
(on a vu cette tactique dans Kid Rodelo où les Yaquis avaient la même charge). Quand une épidémie de tiphus éclate à la prison, manque d'eau
et d'hygiène, et que prisonniers et gardes sont menacés de mort, Gil aura l'occasion par astuce et intelligence de démontrer qu'il est innocent,
et Vorhees fera tout pour le grâcier. Un bon film qu'il ne faut pas râter.
Hellgate, ici au Nouveau-Mexique, sert de prison militaire, pour déserteurs, meurtriers, voleurs et guérillas (Quantrill), qui sont particulièrement
haïs par les militaires, parce qu'ils maraudaient après la guerre civile, en ne faisant pas halte devant femmes et enfants.
ImageImage
Image avec un peu de phantaisie
Image Joan Leslie et St. Hayden en vétérinaire
Image
Image
Image
Avatar de l’utilisateur
lasso
Grand Sachem
Grand Sachem
 
Messages: 3577
Inscription: 10 Mai 2009 15:32
Localisation: oregon

Re: Vallée Ardente - Hellgate - 1952 - Charles Marquis Warren

Messagepar yza le 26 Mai 2012 14:34

Vraiment un western original à tous les points de vue...même la fin! :beer1:
yza
Marshall
Marshall
 
Messages: 224
Inscription: 14 Aoû 2008 19:14

Re: Vallée Ardente - Hellgate - 1952 - Charles Marquis Warren

Messagepar Yosemite le 26 Jan 2013 14:45

Excellent western en effet, très thématique, mais proposant une utilisation des paysages désertiques américains tout à fait à propos.
Image

Incontestablement Sterling Hayden est un superbe acteur, sachant doser son jeu tout en profitant de sa stature pour amener une belle présence, c'est vraiment remarquable et remarquablement souligné dans les bonus. Bonus constitués, dans l'édition Sidonis, des commentaires de P. Brion mais également de ceux d'Yves Boisset qui sont tout à fait intéressants et agréables à écouter. Une vrai plus-value offerte par cette édition.
Bon, si Gil est bien incarné, on ne pourra pas en dire autant de son épouse Ellen qui n'arrive pas à affirmer ses expressions ni à rythmer son jeu. Lorsque Vern Brechene (l'inquiétant James Anderson) et ses hommes débarquent chez elle, elle ouvre a porte, les fait entrer, va chercher son mari sans le moindre étonnement ni la moindre crainte... c'est stupéfiant de platitude.
A son crédit, il faut reconnaître que la cadence du film est un tantinet accélérée dans la première partie. C'est à dire, en fait, jusqu'à l'emprisonnement de Gil.
Le passage de Vern, celui de ses poursuivants, son arrestation par ceux-ci et le procès sont expédiés en à peu près 18 minutes ! Les transitions sont accélérées et la dramaturgie pâtit du manque de dialogues et du peu d'expression proposée aux acteurs.
Bien entendu, le propos de Charles Marquis Warren concerne ici celui de cet univers carcéral littéralement infernal et tout ce qui précède ne sert qu'à nous y amener. Bien sûr, il s'agit également de nous montrer ce que peut donner un procès mené de façon expéditive, mais en cela, la rapidité de l'illustration ne peut pas nuire.
Il s'agit quand même d'un film courageux tenant un propos fort sévère, peut-être est-ce pour cela que des concessions ont été faites sur les bisous très masqués... :num1

Alors pourquoi avoir choisi un vétérinaire plus qu'un médecin ? Car finalement il ne fera quasiment que soigner des hommes dans ce film...
Peut-être pour expliquer son isolement tout simplement, un médecin n'aurait pas pu habiter dans une maison aussi perdue, qui serait donc ses patients ? Cela dit, là où il vit, mis à part soigner les pumas et les coyotes ( :sm57: ) je ne vois pas non plus comment il peut gagner sa vie. Mais bon, ce rapport social se voit peut-être moins pour un vétérinaire que pour un médecin.
Peut-être également s'agissait-il de nous montrer un pratiquant qui soigne les hommes "comme il peut" car ce n'est pas son métier et de nous faire partager un peu plus d'empathie à son égard en rendant ses gestes plus modestes que ceux d'un médecin ?

Le noir et blanc est très beau et offre de superbes contrastes tout particulièrement dans les scènes souterraines et je pense qu'il contribue largement au côté spectaculaire voire jubilatoire de la scène de révolte lorsque les prisonniers, avec leur hargne et leur torches, repoussent leur gardiens.
Il est, au contraire souvent écrasé de blancheur lors de la fuite, et suggère bien sûr un aveuglement par la lumière retrouvée.
Vraiment une très belle découverte.
Yo.
Avatar de l’utilisateur
Yosemite
Grand Sachem
Grand Sachem
 
Messages: 3943
Inscription: 12 Nov 2011 14:42
Localisation: Paris (Texas ?)

Re: Vallée Ardente - Hellgate - 1952 - Charles Marquis Warren

Messagepar metek le 14 Avr 2013 17:49

Image
Image
Avatar de l’utilisateur
metek
Grand Sachem
Grand Sachem
 
Messages: 11551
Inscription: 17 Aoû 2005 21:50

Re: Vallée Ardente - Hellgate - 1952 - Charles Marquis Warren

Messagepar metek le 08 Sep 2013 19:36

Image
Image
Avatar de l’utilisateur
metek
Grand Sachem
Grand Sachem
 
Messages: 11551
Inscription: 17 Aoû 2005 21:50

Re: Vallée Ardente - Hellgate - 1952 - Charles Marquis Warren

Messagepar metek le 31 Oct 2013 0:59

Image
Image
Avatar de l’utilisateur
metek
Grand Sachem
Grand Sachem
 
Messages: 11551
Inscription: 17 Aoû 2005 21:50

Re: Vallée Ardente - Les portes de l'enfer - Hellgate - 1952

Messagepar U.S. Marshal Cahill le 25 Fév 2014 16:22

Cine+ Classic le diffusera le 04 mars 20h45 sous son titre belge (et titre dvd en France) :
Image
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
U.S. Marshal Cahill
Lawman
 
Messages: 18025
Inscription: 12 Nov 2008 18:48
Localisation: au dessus de Strasbourg

Re: Vallée Ardente - Les portes de l'enfer - Hellgate - 1952

Messagepar Cole Armin le 05 Mar 2014 21:22

L'affiche belge retouchée par un visiteur ponctuel du site que je remercie :

Image
"Attends d'être aussi vieux que moi pour parler comme moi"
Walter Brennan dans La Rivière rouge

Discutez cinéma!
Avatar de l’utilisateur
Cole Armin
Maire
 
Messages: 6216
Inscription: 26 Fév 2004 8:48
Localisation: Albuquerque


D’autres sujets à découvrir
les loups dans la valleé Télévision james
Duel sans merci - Duel at Silver Creek - 1952 - Don Siegel Critiques et illustrations des westerns visionnés Link
La vallée de la poudre - The Sheepman - George Marshall - 1958 Critiques et illustrations des westerns visionnés james
La Captive aux Yeux Clairs - The Big Sky - Howard Hawks - 1952 Critiques et illustrations des westerns visionnés Speedman
La mission du commandant Lex - Springfield Rifle - André De Toth - 1952 Critiques et illustrations des westerns visionnés Speedman

Images

Retourner vers Critiques et illustrations des westerns visionnés

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités